Grand-Katanga: le Mwami Godefroid Munongo confirme l’appartenance de Moïse Katumbi à la dynastie des Bayeke du Garenganze

490

Pour tordre un coup aux doutes que certains essayent de susciter dans les réseaux sociaux sur la « congolité » de Moïse Katumbi, le roi des
Bayeke et Garengaze, le Mwami Mwenda Bantu Godefroid Munongo Jr s’invite dans le débat.

Dans un communiqué de presse signé le 8 juin 2021 dont une copie est parvenue à la rédaction de Yabisonews.cd, le Mwami Godefroid Munongo Jr confirme que Moïse Katumbi appartient bel et bien à la dynastie des Bayeke et du Garenganze.

« Le cabinet du Mwami confirme l’appartenance de l’honorable Moïse Katumbi Chapwe à la dynastie des Bayeke du Garenganze, car il est le fils de maman Virginie Kalasa, petit fis de Mwenda, arrière petit fils du Mwami Kalasa Mwukanda Bantu et arrière petit fils du Mwami M’siri 1er. », détaille-t-il.

La dynastie royale des Bayeke est issue des vestiges de l’ancien royaume Yeke, aussi appelé royaume  Garenganze, qui a existé de 1856 à 1891. Il fut à son époque  l’Etat le plus puissant du sud de l’Afrique centrale suite à ses ressources naturelles, notamment le cuivre et l’ivoire. Il n’avait connu qu’un seul roi, le Mwami M’Siri, de qui la mère Moïse Katumbi est descendante.

A titre de rappel, depuis que l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018, Noël Tshiani, avait annoncé son projet d’initier une proposition de loi limitant l’accès à la présidence de la République qu’aux seuls congolais nés de père et de mère congolais, plusieurs personnes le soupçonnent d’être sous-traité par des forces politiques obscurs pour écarter certains potentiels candidats sérieux à l’élection présidentielle  de 2023, en l’occurrence Moïse Katumbi.

Bienfait Luganywa