Grève à l’EPST: les élèves des lycées Sainte-Thérèse, Saint-Germain et du collège Bonsomi envahissent le boulevard Kimbuta

Les élèves des lycées Sainte-Thérèse, Saint-Germain et ceux du collège Bonsomi dans la commune de N’Djili à Kinshasa sont sortis, ce mercredi 20 octobre, de leurs écoles et ont envahi le boulevard Lumumba pour “réclamer leur droit d’étudier”.

Victimes de la grève des enseignants dans les écoles publiques conventionnées, ces écoliers ont étalé leur ras-le-bol face aux autorités du pays “qui restent insensibles” face aux réclamations de leurs enseignants.

Sans encadreurs ni la police, ces jeunes manifestants ont fait le tour des principales artères de la commune de N’Djili, poussant des coups de sifflet et des cris à tue-tête pour faire entendre leur voix.

Cette initiative des élèves a été encouragée par des passants qui ont été interrogés par Yabisonews.cd.

“C’est une bonne chose. Quand le gouvernement n’entend pas les cris des adultes, les enfants ont droit de manifester pour que l’Etat apporte une réponse à cette situation de grève des enseignants”, a déclaré un tenancier d’une boutique sur le boulevard Kimbuta.

En RDC, la rentrée scolaire 2021-2022 a eu lieu le lundi 4 octobre 2021. Mais dans les écoles publiques conventionnées, il s’observe un mouvement de grève des enseignants.

Les grévistes conditionnent la reprise des cours par l’exécution du protocole d’accord signé entre l’intersyndical des enseignants et le gouvernement en décembre 2019.

Rachidi Ramami