Haut-Katanga : Pas d’eau potable pour la population de Kabunda (constat)

La population du village de Kabunda dans le territoire de Sakanja, province du Haut-Katanga ne connait pas ce que signifie une eau potable. Dans une déclaration faite ce samedi 10 septembre dernier, la population de ce coin du Haut-Katanga a sollicité l’implication du gouvernement provincial afin de construire une usine d’eau potable.

En effet, profitant du passage du vice-gouverneur de la province du Haut-Katanga, Jean-Claude Kamfwa, la population a manifesté son mécontentement en dénonçant les multiples cas de morts orchestrés par l’utilisation des eaux usées.

« Nous demandons aux autorités tant nationales que provinciales de penser à nous en nous construisant des usines d’eaux potables. Ici, avoir de l’eau potable est chose impossible au regard du milieu dans lequel nous nous retrouvons », a déclaré Marcel Kalasa.

Et d’ajouter :« nous avons enregistré plusieurs cas de morts dus à l’utilisation des eaux polluées. Si les choses continuent ainsi, nous risquons tous de périr ».

Il sied de noter que le vice-gouverneur de la province du Haut-Katanga, Jean-Claude Kamfwa a profité de son passage au village de Kabunda pour inaugurer l’école publique construite sur fonds propres du gouvernement provincial. Cette institution, première dans ce village, permet donc aux enfants de rompre avec les études sous soleil et en dessous des arbres.

Joël Kakweyi