Hydrocarbures: Didier Budimbu déterminé à doter la RDC d’une société de pipelines

246

En compagnie des dirigeants de deux sociétés kenyanes évoluant dans le domaine de transport et stockage des produits pétroliers, KPC et Petrocity, le ministre des hydrocarbures, Didier Budimbu, a effectué deux visites d’inspection dans les installations de Sep Congo. Il a commencé par le site de Masina avant de chuter par celui de la Gombe.

D’après le ministre Budimbu, sa récente visite au Kenya lui a permis de se rendre compte des avancées déjà réalisées dans ce pays en matière de stockage et de distribution des produits pétroliers. Raison pour laquelle une collaboration avec kenyan pipelines society (KPC) est en cours pour doter la RDC de sa propre société de pipelines.

« Nous avons eu à effectuer une mission au Kenya pour voir comment ils évoluent.  Nous avons avons vu qu’ils ont beaucoup d’expériences. Raison pour laquelle ils sont venus ici et nous aurons ensemble de séances de travail(…). L’idéal est que la RDC puisse se doter d’une société nationale de pipelines. Et nous allons copier le modèle Kenyan », a-t-il déclaré.

Avec Petrocity, le ministre Budimbu a déclaré qu’elle va s’occuper de la distribution des produits pétroliers dans la partie orientale du pays, principalement dans le territoire de Mahagi en Ituri.

« Petrocity va nous aider dans la distribution vers Mahagi. Le projet est déjà en cours que nous allons conclure rapidement pour avancer. Nous sommes encore au niveau des études, il y aura des formations qui vont suivre. A la fin il y aura un communiqué pour faire connaître la hauteur du financement, d’où il viendra et le temps que prendront les travaux », a-t-il dit.

Pour le directeur général de KPC, Joe Sang, il a loué les démarches entreprises par le ministre Didier Budimbu, qui devront permettre à sa société de nouer un partenariat avec la RDC,  indispensable pour l’amélioration de son système d’approvisionnement en produits pétroliers.

Il convient de rappeler que Didier Budimbu s’était déjà rendu au Kenya mi-juin 2021. L’objectif de ce déplacement était de visiter les installations de KPC pour se rendre compte de son expérience. Et avant ce voyage, il avait déjà reçu le 2 juin dernier en audience à Kinshasa une délégation de Petrocity.

Sandrine Fundi