Hydrocarbures: Didier Budimbu suspend temporairement l’importation des produits pétroliers par 6 voies d’entrée au Kongo Central

464

Le ministre des hydrocarbures, Didier Budimbu, a suspendu pour une durée de 3 à 6 mois la fourniture de la partie Ouest du pays en produits pétroliers par 6 voies d’entrée de la province du Kongo Central, notamment les postes frontaliers de Lufu et Tshela, à partir du 1er août 2021.

Il l’a fait savoir dans une correspondance adressée au directeur général de la direction générale des douanes et accises (DGDA) le 27 juillet 2021.

« J’ai l’avantage de porter à votre connaissance la suspension temporaire des activités de fourniture et d’importation des produits pétroliers par les susdites voies d’entrée pour une période allant de 3 à 6 mois, à dater du 1er août 2021 », a écrit Didier Budimbu.

La raison de cette suspension d’après le ministre des hydrocarbures est, d’une part, la réorganisation du dispositif des contrôles quantitatif et qualitatif et, d’autre part, l’effectivité de fonctionnement du programme de marquage moléculaire des produits pétroliers aux différentes entrées concernées par la mesure.

Pour permettre aux sociétés qui utilisent ces voies de ne plus connaître la pénurie, Didier Budimbu leur recommande de ne s’approvisionner qu’auprès des terminaux où fonctionne à ce jour ce programme de marquage, notamment à SOCIR SA à Muanda, au terminal de Kuntuala à Boma et aux terminaux de Sep Congo à Matadi et à Kinshasa.

Dans la même correspondance, le ministre Budimbu annonce sa visite dans le Kongo Central dans la seconde quinzaine du mois en cours. L’objectif sera de s’imprégner du fonctionnement du secteur pétrolier dans cette partie du pays comme il l’avait déjà fait dans le Haut-Katanga et le Grand Kasaï.

BL