Hydrocarbures: Didier Budimbu vante les atouts de la RDC à Tunis

313

Il s’est tenu du 24 au 26 juin 2021 à Tunis, la capitale tunisienne, la 4ème édition de la conférence internationale Financing investment and trade in Africa (FITA).

Organisée sur initiative de Tunisian african business council (TABC), cette conférence a réuni 5.000 opérateurs économiques et décideurs venus de 30 pays et institutions financières subsahariens, qui ont tablé sur des mécanismes de financement des projets économiques sur le continent dans une perspective de résilience  post Covid-19.

Représentant la RDC et panéliste à cette conférence, le ministre des hydrocarbures, Didier Budimbu, a présenté aux investisseurs africains les potentiels en hydrocarbures et hydrauliques du pays et des projets qui sont en cours pour faciliter la tâche à ceux qui décident de se jeter à l’eau.

« Il a concrètement mis en avant le projet d’appel d’offres de 16 blocs pétroliers, ainsi que les 3 blocs gaziers à mettre sous peu sur le marché, avant d’inciter les opérateurs économiques présents à tirer profit des avantages qu’il y a d’investir notament dans le domaine d’électrification en RDC par le gaz », lit-on dans la dépêche des services de communication du ministère des hydrocarbures.

Et de marteler: « le ministre congolais des hydrocarbures a appuyé son argumentaire par la perspective de la mise en route effective des pipelines, précisément dans la partie orientale et centrale du pays en vue d’améliorer le transport et la desserte du carburant vers les grands centres de consommation ».

Il sied de signaler que Didier Budimbu et d’autres invités de marque ont été reçus par le président tunisien, Kaïs Saïed, à l’issu de cette conférence qui a été tenue sous son parrainage.

Sandrine Fundi