Hydrocarbures: Didier Bundimbu expose la situation de son ministère aux députés nationaux

352

Le ministre des hydrocarbures, Didier Budimbu, a été auditionné le mercredi 25 août à la commission permanente de l’assemblée nationale en charge de l’environnement, tourisme, ressources naturelles et développement durable sur la gestion de son ministère.

D’entrée de jeu, le ministre Budimbu a expliqué aux élus nationaux les problèmes que connaît la RDC pour se ravitailler en produits pétroliers  et les démarches qu’il a entreprises pour y remédier.

« De manière générale, le ravitaillement du pays en produits pétroliers connaît plusieurs dysfonctionnement. C’est ce qui m’a amené à entreprendre des tournées à l’intérieur du pays, notamment au centre et au sud pour m’en rendre compte. Ces tournées m’ont permis de prendre certaines mesures idoines adoptées au conseil des ministres pour améliorer tant soit peu la situation. La RDC a pour ambition de créer une société nationale de pipeline en vue d’améliorer le transport et la distribution des produits pétroliers. Ce qui pourra permettre la baisse des prix à la pompe », a-t-il dit.

Toujours dans le souci de palier à la pénurie de l’or noir et énergétique au pays, Didier Budimbu a informé aux députés nationaux de la commission Environnement que le gouvernement compte revitaliser le secteur de l’amont pétrolier du pays. Sur ce, 16 blocs pétroliers et 3 blocs gaziers seront mis prochainement sur le marché.

Hormis ceux-là, le ministre Budimbu a également évoqué d’autres projets qui sont actuellement dans les couloirs de son ministère. Il s’agit du dégazage du golf de Kabuno au Nord-Kivu et la construction d’une centrale électrique flottante sur le lac, qui suivra évidemment l’exploitation gazière dans le même lac.

A l’issue de l’exposé du ministre, plusieurs questions lui ont été posées par les députés nationaux.  Il a ainsi sollicité et obtenu 48 heures pour retourner éclairer la lanterne des élus du peuple.

BL