Hydrocarbures : performances de Sonahydroc, la direction générale dédie le succès à Félix Tshisekedi et Didier Budimbu

369

A l’occasion de la présentation des états financiers et états des lieux des entreprises du portefeuille par le Copirep le 8 juin dernier, les performances de la Société nationale des hydrocarbures (Sonahydroc ) ont été particulièrement saluées par la ministre d’Etat en charge du portefeuille, Adèle Kanyinda.

Pour le directeur général de Sonahydroc, Hubert Miyimi, cette entreprise du portefeuille était dans un gouffre  avant l’arrivée de son comité de gestion.

« Nous avons pris la Sonahydroc à moins onze millions de dollars américains et venons de l’élever au positif. C’est un exploit très difficile à accomplir dans le contexte de covid-19 et de compétitivité dans le secteur des hydrocarbures dominé par les multinationales bien connues« , a-t-il déclaré.

Selon les dires de Hubert Miyimi, ces performances réalisées par la ministre d’Etat du portefeuille sont à mettre à l’actif du président de la République, Félix Tshisekedi, qui a permis de remettre la Sonahydroc dans la structure des prix des produits pétroliers 20 ans après l’avoir quitté. Il enfonce en disant que le soutien et l’accompagnent de Didier Budimbu, ministre des hydrocarbures y est aussi pour quelque chose.

Signalons que l’analyse de la gestion et états financiers des entreprises du portefeuille  a été faite et présentée par les experts du Comité de pilotage de la réforme des entreprises publiques (Copirep), qui n’ont pas manqué à leur tour de féliciter la Sonahydroc, en plus du président du conseil supérieur du portefeuille, des délégués de la présidence et du ministère des finances.

Sandrine Fundi