Incursion d’un groupe armé à Bukavu: 6 assaillants ont été tués et 36 autres capturés (bilan officiel)

Le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje, a   présenté à la presse dans la soirée de ce mercredi 3 novembre 2021 le bilan des affrontements qui ont opposé les forces de sécurité contre un groupe armé appelé CPC 64 qui a fait incursion dans la ville de Bukavu tôt le matin du même jour.

D’après le gouverneur Théo Ngwabidje, 6 assaillants ont été tués lors des affrontements, 4 ont été blessés et 36 autres ont été appréhendés. 14 armes de guerre ont également été récupérées.

Par ailleurs, du côté des forces de sécurité, 3 décès ont été enregistrés, dont 2 militaires et 1 policier.   

Le gouverneur Ngwabidje a rassuré que la situation est sous contrôle et que l’opération de ratissage est en cours.

“Les mesures ont été prises pour traquer les assaillants dans leur retranchement. Les enquêtes se poursuivent pour identifier les auteurs matériels et intellectuels afin de dégager les responsabilités (…)” a-t-il déclaré.

L’autorité provinciale du Sud-Kivu a en outre invité la population de Bukavu à dénoncer ces “malfaiteurs” et à vaquer librement à ses occupations.

“Dénoncer ces malfaiteurs, leurs complices et leurs commanditaires. Et surtout dans le calme, j’invite la population à vaquer à ses occupations. Bukavu n’est pas tombé. Au moment où je vous parle, nous sommes à Bukavu » a-t-il enrichi.

Pendant leur incursion, les membres de ce groupe armé scandaient qu’ils viennent libérer le pays.

Sandrine Fundi