Insécurité au Nord-Kivu : Le couvre-feu levé seulement à Goma

Le couvre-feu instauré depuis deux ans sur toute l’étendue de la province du Nord-Kivu a été levé ce lundi 26 septembre seulement pour la ville de Goma.

D’après le gouverneur militaire Constant Ndima, « pour le reste de la province, les heures du couvre-feu sont maintenues jusqu’à nouvel ordre en attendant l’amélioration des conditions sécuritaires ».

La levée du couvre-feu à Goma intervient quelques jours après la visite dans les provinces sous état de siège du Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde. La société civile a, au cours de sa rencontre avec le chef du Gouvernement, de nouveau exigé la levée de certains dispositifs. Le chef du gouvernement a promis des « décisions rapides ».

La société civile du Nord-Kivu a estimé qu’il n’y a pas eu de performances militaires ces 15 derniers mois. « Il est question de renforcer l’armée, de lui donner les moyens suffisants, mais il ne faut pas embrouiller l’armée avec l’administration, la politique et les opérations. On doit laisser l’armée faire seule les opérations pour assurer l’intégrité territoriale et ne pas déranger les militaires avec autres choses », a dit son président au Premier ministre.

Ramami