Insécurité dans l’Est: La Chine appelle à nouveau l’ONU à lever l’embargo sur les armes imposé à la RDC

Insécurité dans l'Est: La Chine appelle à nouveau l'ONU à lever l'embargo sur les armes imposé à la RDC

La République populaire de la Chine a appelé le conseil de sécurité des Nations Unies à lever l’embargo sur les armes imposé à la République Démocratique du Congo.

C’est le représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations Unies Geng Shuang qui l’a fait savoir vendredi 09 décembre lors d’une réunion du conseil de sécurité consacrée sur la situation sécuritaire de la RDC.

«Selon des multiples informations des groupes armés tels que le mouvement M23 possède des armes plus sophistiqués que le force de sécurité de la RDC. Cela montre l’impact négatif de l’embargo sur les armes  du conseil de sécurité sur les capacités sécuritaires des autorités congolaises qui va à l’encontre de l’objectif initial du conseil à ce sujet», a déclaré Geng Shuang.

Le représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations Unies a par ailleurs souligné la nécessité pour les pays de la région d’oeuvrer pour un dialogue constructif entre l’État congolais et les groupes armés.

«Les pays de la région constituent une communauté de sécurité et les parties concernées devraient sur base de l’intérêt et des préoccupations de chacun, résoudrent leur différends par le dialogue et les consultations dès que possible(…)», a-t-il préconisé.

Le diplomate chinois auprès de l’ONU a toutefois noté que la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC ne s’est pas toujours améliorée.

Chris Kalu