Insécurité dans l’Est : Le parlement européen appelle aux sanctions à l’encontre de hauts commandants du M23

Réuni ce jeudi 24 novembre, le parlement européen a appelé aux sanctions à l’encontre des hauts commandants du M23. C’est l’une des résolutions adoptées ce jour.

En outre, cette institution invite les états membres de l’Union Africaine à imposer des sanctions à l’encontre des auteurs de violation des droits de l’homme dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

«Le parlement européen exprime sa profonde inquiétude face à l’ensemble des menaces et les violations de droits de l’homme que subissent les femmes et les filles lors des conflits armés, car elles sont souvent prises pour cible et sont exposées dans les situations de conflits(…)», regrette le parlement européen.

Il demande à cet effet, à la communauté internationale à prendre des mesures concrètes pour mettre un terme à la violence actuelle notamment en encourageant la promotion du dialogue et des solutions non violentes.

En même temps, le parlement européen plaide auprès des partenaires internationaux de la République Démocratique du Congo à fournir une aide humanitaire destinée aux déplacés dans les zones en conflit.

Cependant, le parlement européen appelle le Rwanda à ne pas soutenir les terroristes du M23.

Chris Kalu