Insécurité dans l’Est : Les prélats catholiques accusent les États-Unis, la France, la Belgique, et la Grande Bretagne, de déstabiliser la RDC

Les prélats catholiques accusent les États-Unis, la France, la Belgique  ainsi que la Grande Bretagne, de déstabiliser la RDC notamment dans sa partie orientale.

Ils l’ont fait savoir au terme d’une marche pacifique des chrétiens catholiques organisée ce dimanche 04 décembre à Kinshasa et à travers le pays.

«Nous voulons dénoncer à travers notre marche les faits saillants qui nous préoccupent, notamment la guerre imposée à la RDC par le Rwanda et l’Ouganda ce, sous couvert du mouvement terroriste du M23(…) et les pays prédateurs qui cherchent la balkanisation de notre pays à savoir les États-Unis, la France, la Belgique, la Grande Bretagne et autres», ont-ils déclaré.

Ils martèlent cependant que la souveraineté nationale du pays et l’intégrité territoriale ne sont pas négociables avec les belligérants.

Pour eux, la communauté internationale affiche une attitude hypocrite et complaisante qui frise la complicité dans l’agression du pays.

Par ailleurs, les prélats catholiques se disent préoccupés par la détérioration “continue” de la situation sécuritaire dans la partie orientale de la RDC.

Chris Kalu