Justice: l’APNAC a saisi le procureur général  près la cour de cassation sur des faits de corruption dénoncés en Ituri

227

Le réseau des parlementaires africains pour la lutte contre la corruption (APNAC) a déposé au bureau du procureur près la cour de cassation le mardi 27 juillet 2021 un dossier de dénonciation des faits de corruption signalés dans la province de l’Ituri.

D’après le président du comité exécutif de l’APNAC, le député national Jean-Pierre Pasizapamba, la démarche de ce réseau de parlementaires est d’inciter la justice à mener des enquêtes approfondies afin que le peuple de l’Ituri retrouve ses droits.

« Nous l’avons promis le vendredi passé lors de la publication du rapport relatif aux faits de dénonciation de corruption. Nous avions promis que nous devrions voir le procureur général près la cour de cassation en ce qui concernait le dossier de l’Ituri et aujourd’hui c’est chose faite. Nous avons reçu abondamment de dénonciations sur la province de l’Ituri. Et comme nous APNAC nous n’avons pas la logistique nécessaire pour pouvoir investiguer, nous sommes venus voir le parquet pour que celui-ci se saisisse de ce dossier afin que la misère de la population de l’Ituri soit apaisée par une gouvernance de qualité « , a-t-il déclaré après la rencontre avec le PGR

Rappelons que l’APNAC a publié le vendredi 23 juillet dernier son rapport sur les faits de corruption en RDC entre janvier et décembre 2020. Selon ce rapport, le pays a perdu 7 979 152 682,57 USD et 150 terrains  spoliés.

La plainte concernant l’Ituri à la cour de cassation est la première étape avant que d’autres provinces ne soient touchées. Il a été choisi en premier parce que ses dénonciations  occupent la première dans la liste.

Sandrine Fundi