Kasaï Oriental:  Lucha salue l’arrêt de la cour constitutionnelle sur la destitution du Gouverneur Maweja

250

Dans un communiqué  publié le mercredi 23 juin, le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) salue l’arrêt de la cour constitutionnelle du 18 juin 2021 confirmant la destitution par l’assemblée provinciale du Kasaï-Oriental de Jean Maweja au poste du gouverneur.

Par conséquent, la Lucha Kasaï-Oriental invite la Ceni à organiser rapidement l’élection du nouveau gouverneur pour combler le vide créé par la destitution de Jean Maweja.

« Le départ de Maweja ouvre une porte à un autre chapitre. Cette étape reste la plus déterminante  car son aboutissement marquera tout l’avenir de ce quinquennat. De ce fait, notre mouvement demande au ministère de l’intérieur d’instruire la Ceni de publier sans tarder le calendrier électoral afin de permettre à l’organe délibérant de statuer sur l’élection du gouverneur dans un délai raisonnable. Nous reviendrons dans une prochaine publication avec le profil du candidat providentiel pour le décollage de notre chère et unique province », lit-on dans le communiqué.

A en croire les jeunes de ce mouvement citoyen, section du Kasaï-Oriental, la décision de la haute cour de justice est le couronnement d’une lutte citoyenne de longue haleine. Ils disent qu’ils réclamaient le départ de Maweja depuis novembre 2019 avec une campagne dénommée « Maweja doit partir ».

Rappelons que Jean Maweja avait  été déchu le 1 Avril dernier. Les élus provinciaux lui reprochaient  un leadership douteux et l’incompétence dans la gestion de la chose pubique.

Sandrine Fundi