Kinshasa : 2 bandits urbains dits « Kulunas » brûlés vifs par la justice populaire à N’sele

136

Deux bandits urbains communément appelés « Kulunas » ont trouvé la mort ce vendredi 23 septembre, battus et brûlés vifs par la population du quartier Lagos dans la commune de N’sele.

D’après plusieurs témoignages recoupés par Yabisonews.cd ces deux bandits dont l’âge varie entre 25 et 30 ans ont été neutralisés par la population pendant qu’ils agressaient une jeune fille et tentaient de la dépouiller de son téléphone et autres biens de valeur.

« Nous sommes fatigués avec cette montée en puissance du phénomène Kuluna. Même en pleine journée, ces bandits ne se gênent plus. Ils étaient entrain de menacer une jeune fille en plein jour et tentaient de la soutirer de l’argent, téléphone et autres biens lorsque les jeunes du quartier sont intervenus« , a fait savoir un témoin.

Pour un autre habitant de ce coin de la capitale congolaise : « Le service national doit étendre les recrutements dans tous les quartiers. Ces jeunes doivent aller en formation à Kaniama kasese« .

Les familles de ces bandits brûlés vifs ont déploré la montée des cas de justice populaire dans la commune de N’sele. Elles ont appelé les jeunes de cette commune à recourir aux instances compétentes pour régler les questions des infractions.

Le phénomène Kuluna ne cesse de prendre de l’ampleur dans plusieurs communes de la ville de Kinshasa. Récemment un policier a d’ailleurs tiré sur le pied d’un Kuluna qui tentait d’opérer en plein jour pour le maîtriser.

Mardochée kanku