Kinshasa: Accompagné d’Augustin Kabuya, un “combattant” de l’UDPS présente ses excuses à la police pour des propos déplacés

Yan le noir Sadisa, militant de l’UDPS, a présenté ses excuses à la police nationale congolaise le lundi 18 octobre pour avoir tenu des propos “déplacés” à l’endroit de la police et qui ont fait le tour des réseaux sociaux.

Ce “combattant” du parti présidentiel avait  tourné et diffusé une vidéo amateur qu’il avait partagé sur la toile, dénonçant ce qu’il a qualifié “d’excès de zèle” de la police lors d’une opération de ramassage des véhicules en mauvais stationnement.

Pour faire amande honorable, Yan le noir Sadisa s’était rendu au commissariat provincial de la police en compagnie d’Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS.

Ce geste a été salué par l’inspecteur provincial de la police de Kinshasa, d’après ce que rapporte la cellule de communication du secrétariat général de l’UDPS.

“Ce geste m’a beaucoup touché. Que ceci serve de leçon à ceux qui pensent être au-dessus de la loi. J’accepte donc ses excuses du fond de mon cœur”, a déclaré Sylvano Kasongo.

Après l’inspection provinciale de la police, Augustin Kabuya s’est ensuite rendu au siège de la police de circulation routière ( PCR) Kin-Centre, où il a accompli les formalités d’usage en vue de récupérer le véhicule du combattant Yan le Noir Sadisa saisi lors de ladite opération.

Il sied de signaler qu’Augustin Kabuya était accompagné par le député national et secrétaire national adjoint chargé des affaires coutumières de l’UDPS, Serkas Kadiesa, du ministre de la Jeunesse, nouvelle citoyenneté et Cohésion nationale, Yves Bunkulu et du président de la ligue des jeunes, Emmany Dioko.

Dostin Eugène Luange