Kinshasa : Des Magasins, boutiques, entreprises, restaurants, terrasses fermés dans tous les environs de la CENI à Gombe ( situation 9h 45′)


Difficile de travailler ou de faire les affaires ce lundi 22 novembre aux environs du siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Et pour cause,  le déploiement des éléments de la police tôt le matin sur toutes les avenues et axes qui mènent à la Centrale électorale située sur le boulevard du 30 juin dans la commune de la Gombe.

Magasins, boutiques, terrasses, restaurants, entreprises sont restés fermés . Les vendeurs ambulants, les habitués du petit commerce aux alentours de l’hôtel Memling, Gare centrale et sur l’avenue Du Commerce sont également victimes de ces dispositions policières.

Cette partie de Kinshasa ressemble plutôt à une “journée chômée et payée”.

Cependant, l’accès aux alentours du siège de la CENI est conditionné par la présentation d’une pièce d’identité et d’une preuve attestant  le secteur de prestation. Les élèves notamment ceux du Collège Elikya ne sont pas inquiétés, mais plusieurs fonctionnaires n’ont pas accès sur le site fortement sécurisé.

Des nombreuses barrières sur cet axe de la commune de la Gombe fait suite aux menaces d’un sit-in annoncé ce lundi 22 novembre par deux structures des églises catholiques et protestantes devant les bureaux de la CENI. Le Conseil de l’apostolat des laïcs catholiques au Congo (CALCC) et le Ministère des laïcs protestants associés aux autres forces politiques et sociales ont promis de manifester contre l’investiture de Denis Kadima.

Ramami