Kinshasa : Gentiny Ngobila prend enfin acte de la marche du CALCC et MILAPRO de ce samedi

Le gouverneur de Kinshasa a finalement pris acte de la marche de ce samedi 27 novembre conjointement convoquée par le Conseil de l’Apostolat des Laïcs du Congo ( CALCC) et le Ministère des Laïcs Protestants (MILAPRO).

C’est ce que rapporte la cellule de communication de l’hôtel de ville qui affirme que cette décision a été prise le vendredi 26 novembre dans la soirée de commun accord entre le gouverneur Gentiny Ngobila et les organisateurs de cette marche au cours d’une séance de travail avec l’autorité urbaine.

Cependant, cette manifestation publique populaire n’est autorisée que sur deux itinéraires. Il s’agit du tronçon allant de rond-point Moulaert, dans la commune de Bandalungwa pour chuter au stade Tata Raphaël dans la commune de Kalamu.

Le deuxième itinéraire autorisé par le premier citoyen de la ville part de Terminus Lemba au stade Tata Raphaël, en passant par l’avenue Kianza.

Les manifestants ne pourront plus terminer leur marche respectivement au Palais du peuple et devant le siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) comme initialement prévu par les organisateurs de la marche.

En effet, le gouverneur de Kinshasa a rappelé aux représentants de MILAPRO et de CALCC que le Palais du peuple, siège du Parlement, et les locaux du siège national de la CENI sont des zones neutres.

Ramami