Kinshasa: La fondation Widal assiste les sinistrés du camp Kabila

307

La fondation Widal a procédé le samedi 29 mai dernier à la remise d’une aide aux sinistrés du camp Kabila dans la commune de Lemba, victimes d’un incendie de feu le 11 mai dernier.

Conduite par son coordonnateur de la ville de Kinshasa, Albert Ekolomba, la fondation Widal a remis des tentes, des seaux, des chaises, des matelas et d’un pack d’habits à plus de 80 familles sinistrées de policiers.

« Nous avons tout perdu à cause  de l’incendie qui s’était déclaré ici au camp Kabila. Les habits que je porte m’ont été offerts par des gens de bonne volonté. Que Dieu vous bénisse. C’est aujourd’hui, grâce à Widal, que je viens de reprendre une nouvelle vie. Que mon Dieu élève cette fondation au nom de Jésus », a déclaré une policière, victime de l’incendie.

Don remis en présence du bourgmestre adjoint de Lemba, il n’a pas manqué quant à lui de remercier le fondateur de la fondation Widal pour son geste de générosité.

« Nous remercions le président Loando. Qu’il ne se fatigue pas de nous aider. Nous reviendrons toujours vers lui  en cas de besoin. Son acte est allé tout droit dans nos cœurs. Nous prions pour lui pour qu’il aille toujours de l’avant afin de continuer à  nous aider », a-t-il déclaré.
 
Peu avant la remise de cette assistance au camp Kabila, les membres  de la fondation
Widal étaient d’abord dans la commune de Selembao où ils ont fait des travaux de salubrité aux alentours de la prison centrale de Makala, dans le cadre de l’opération Kin-bopeto.

D’après les responsables de la dite fondation, cette  assistance s’inscrit dans le cadre de la journée internationale de la famille,  célébrée le 15 mai  de chaque année.

Sandrine Fundi