Kinshasa: Patrick Muyaya et la délégation syndicale de la RTNC discutent sur la redevance audiovisuelle

270

Le ministre de la communication et médias, Patrick Muyaya, a reçu dans la soirée du mercredi 2 juin la délégation syndicale de la Radio télévision nationale congolaise (Rtnc).

Plusieurs problèmes qui handicapent le fonctionnement normal de la chaîne audiovisuelle publique ont été passés en revue par les deux parties, notamment la redevance audiovisuelle qui ne bénéficie pas aux agents.

D’après le président de l’intersyndical de la RTNC, Joseph Tshibangu, la redevance audiovisuelle est une taxe instituée par la loi en faveur de l’organe de l’audiovisuel public, mais jusque-là les agents n’en bénéficient pas. Ils ont ainsi sollicité l’intervention du ministre.

« La redevance est certes accordée par la loi mais jusqu’ici elle continue à nous échapper. Et donc, le personnel n’en bénéficie pas. ça c’est un  problème sérieux. Nous avons sollicité son implication personnelle pour nous aider à recouvrir cela », a déclaré Joseph Tshibangu à l’issue de l’audience.

Autre problème soulevé par le banc syndical de la Rtnc auprès de Patrick Muyaya, il s’agit de la sécurité sociale des agents.

« Les travailleurs qui ont acquis l’âge de la retraite et qui doivent aller en retraite, mais jusqu’ici leur situation n’a pas été préparée au niveau de la CNSS. L’employeur qui est l’Etat congolais n’a jamais versé sa côte part. Aussi, il n’y a aucune traçabilité de ce qui était retenu dans les rémunérations de travailleurs(…) », a dit à la presse Joseph Tshibangu.

 Et d’enchaîner: « Si à l’époque la quotité était de 3,5%, à ce jour elle est de 5% sur le salaire de base de chaise agent. Et le nouveau logiciel ne parvient pas à s’adapter pour la retenir. Ce qui fait qu’il n’y a pas de traçabilité. Il faudra que les deux parties trouvent la solution, car la loi stipule que pour toutes les cotisations non données, c’est l’employeur qui est responsable. C’est donc l’Etat Congolais qui doit régulariser la situation et payer cette différence ».

Appelant au calme les agents, Joseph Tshibangu a déclaré qu’une réunion sera convoquée incessamment pour faire la restitution à tous les personnels de tout ce qui a été échangé avec leur ministre de tutelle, Patrick Muyaya.

Sandrine Fundi