Kinshasa : Rentrée scolaire timide dans plusieurs écoles de Ngaliema (constat)

La rentrée des classes a eu lieu ce lundi 04 septembre 2022 dans la commune de Ngaliema à Kinshasa, mais elle s’est révélée timide tant dans les écoles publiques que privées de Ngaliema, a constaté ce jour de Yabisonews.cd.

Dès les premières heures de la matinée, les rues de Kinshasa ont été animées par les élèves en traditionnel uniforme bleu et blanc, se rendant dans leurs écoles respectives.

Mais la même ambiance n’est pas constatée dans les salles de classe de l’école Pumbu, établissement public de la commune de Ngaliema, étaient complètement vides jusqu’à 10h30, la majorité des élèves ont brillé par leur absence.

En s’approchant des autorités de l’école, il est apparu que cette situation n’était pas due à une grève. En réalité, le premier jour de la rentrée des classes a toujours été calme. Les parents ne sont pas encore prêts avec les fournitures scolaires et les frais nécessaires pour envoyer leurs enfants à l’école.

« Il n’y a pas de grève décrétée, ce sont plutôt les parents qui n’ont pas envoyé leurs enfants à l’école aujourd’hui. Cela a toujours été ainsi le premier jour. Au fur et à mesure que nous avancerons, les choses vont évoluer », a confié Madame Ruth, enseignante dans cet établissement.

Un constat similaire a été fait à l’école Mafema, où la plupart des enseignants n’ont pas dispensé les cours convenablement sous prétexte que le premier jour est généralement morose. Le directeur de l’enseignement primaire de cette école, a exhorté les parents à envoyer leurs enfants à l’école afin de ne pas prendre de retard par rapport aux autres élèves.

« Dans notre école la rentrée scolaire est bel et bien effective, mais timide. Certains parents ont préféré retenir leurs enfants à la maison, en attendant de réunir l’argent pour se procurer de fourniture. Les professeurs et élèves qui se sont mis en ordre ne vont pas les attendre. Ils sont en retard avec la matière dispensée », a réagi le préfet d’études de l’école Groupe Scolaire Kingu.

Du côté des parents, certains ont affirmé que cette timidité de la rentrée était liée à leurs conditions socio-économiques difficiles, ce qui les oblige à rassembler à la dernière minute les fournitures nécessaires pour leurs enfants.

Soulignons que le gouvernement de la République par l’entremise du ministre de l’enseignement (EPST), Tony Mwaba, avait rassuré que toutes les dispositions sont prises pour permettre aux écoliers de la RDC de bien étudier.

Christian-Timothée Mampuya

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.