Kinshasa – Répression de la marche des médecins: « Brutaliser des médecins tels des vulgaires est digne d’une République bannière »(Félix Momat)

277

Le professeur et gynécologue Félix Momat, a condamné la répression «violente» de la marche des médecins qu’il qualifie d’une expression d’incapacité du régime d’améliorer le social de sa population.

« La violente dispersion de la marche des médecins réclamant en toute légalité leur mieux-vivre est une expression défaitiste d’un régime incapable d’améliorer le social de sa population. Brutaliser des médecins tels des vulgaires est digne d’une République bannière« , a-t-il écrit sur son compte Twitter.

En effet, la police nationale congolaise ville de Kinshasa a dispersé, à coup de gaz lacrymogène, plusieurs médecins lors d’une marche pacifique organisée ce mercredi 21 septembre à Kinshasa où ils réclamaient l’augmentation de leurs salaires.

Cette marche convoquée par le Syndicat National des médecins du Congo (Synamed) a été organisée sur l’ensemble du territoire national congolais.

Mardochée kanku