Kinshasa : Sur instruction de Sama Lukonde, le gouvernement apporte une assistance aux victimes de heurts entre deux factions de la communauté islamique

204

La vice-premier ministre, ministre de l’environnement, Eve Bazaïba a présidé le jeudi 13 mai une réunion de sécurité portant sur les heurts enregistrés entre deux camps de la Communauté islamique du Congo  au stade des Martyrs, lors de la prière de clôture du mois de ramadan.

Au terme de cette réunion organisée sur instruction du premier-ministre Sama Lukonde, le porte parole du gouvernement a fait savoir que le gouvernement apportera une assistance aux victimes de ces heurts.
Ce dernier a également indiqué que tous les responsables de ces violences vont  répondre devant la justice.

« Nous avons 46 policiers qui ont été blessés, dont 8 dans un état grave. Certains fidèles l’ont été aussi du fait de la barbarie des certains.  Nous déplorons également beaucoup de pertes matérielles, un véhicule de la police a été calcinée et 11 autres ont été touchés. Le Premier-ministre, d’où il se trouve à Lubumbashi, a demandé à la vice-premier ministre de l’environnement de tenir cette réunion pour que nous puissions faire le point de la situation globale et tirer les conséquences qui s’imposent pour que tous ceux qui, de près ou de loin, sont responsables de ces actes en répondent devant la justice », a déclaré Patrick Muyaya.

Après cette réunion de sécurité, Eve Bazaïba a conduit la délégation des membres du gouvernement et des autorités provinciales de Kinshasa au HJ Hospital pour visiter les blessés.

Dostin Eugène Luange