Kwango-EPST : Plus de 250 enseignants désactivés du fichier de paie «sans motif valable »

Plus de 250 enseignants de la province éducationnelle Kwango1, dans la province du Kwango ont été désactivés du fichier de paie du mois de janvier 2023.

Il s’agit des enseignants de sous-divisions Feshi1, Feshi2, Lobo, Pont-Kwango et Kenge2.

Ces enseignants se disent surpris de cette décision qui pour eux est prise sans motif valable.

«(…) A l’apparition des listings de paie du mois de janvier 2023, plus de 215 enseignants sont désactivés sans motif valable, c’est-à-dire les enseignants viennent d’être coupés de la paie et n’auront pas droit au salaire de ce mois de janvier 2023. Au moment où nous attendons la mécanisation de nouvelles unités. Mais subitement, nous voyons la désactivation de certains enseignants. Nous sommes dans quel pays?», s’interrogent-ils.

A eux d’ajouter: « la plupart des enseignants sont payés par la TMB et Ecobank. Sur quel critère ont-ils été désactivés et ce sont les derniers noms sur le listing qui ont été coupés. Ce sont les dossiers montés de toute pièce. Le salaire est sacré selon la Constitution ».

Le président de la fondation Kudia-kutalana, une structure socioculturelle basée à Feshi, invite le gouvernement Congolais à trouver une solution à ce problème, au risque de voir ces enseignants descendre dans la rue.

 

Patrick Matanga