Kwilu : 26 nouveaux assaillants arrêtés à Bagata présentés aux autorités provinciales à Bandundu

Kwilu : 26 nouveaux assaillants arrêtés à Bagata présentés aux autorités provinciales à Bandundu

Au total vingt-six (26) nouveaux assaillants arrêtés au territoire de Bagata ont été présentés ce mercredi 15 mars 2023 aux autorités provinciales à Bandundu, chef-lieu de la province du Kwilu.

Selon la police, ces assaillants ont été arrêtés à Fatundu et Kikongo. Il s’agit des assaillants qui menacent les déplacés qui retournent dans leurs villages respectifs au secteur Wamba, après le pillage de leurs villages l’année dernière.

«(…) il s’agit de deux groupes, le premier venu de Fatundu est composé des personnes arrêtées qui y ont été arrêtées. Le deuxième groupe, ceux-ci ont été arrêtés à Kikongo toujours par nos éléments de la police de groupe mobile d’intervention. Parmi eux il y a ceux de la tribu Mbala, Teke et d’autres venus du Kongo-central », déclare le porte-parole de la police au Kwilu, le colonel Camille Atungale.

Ces assaillants ont été arrêtés avec 10 armes calibres 12, des machettes et plusieurs autres biens de valeur, également présentés au vice-gouverneur de province Félicien Kiway.

Le commissaire provincial du Kwilu de la police, le Général Canold Kamana invite la population à la collaboration avec la police afin de mettre hors état de nuire ces assaillants.

«(…) nous ne pouvons que demander à la population d’être sereine et d’être calme bien-sûr, parce que nous avons un grand nombre des déplacés internes qui ont fui dans le secteur de la Wamba et sont précisément à Bagata centre, Fatundu et ailleurs, nous sommes en train de pacifier ce secteur et ça c’est la 3eme vague des assaillants que nous venons de récupérer…», a-t-il déclaré.

Le vice-gouverneur du Kwilu, Félicien Kiway a quant à lui félicité la police pour le travail abattu.

«c’est une joie pour nous de savoir que la police n’a pas baissé les bras et continue à rendre service loyalement pour protéger la population et ses biens et que dans ce coin où depuis l’année passée nous sommes dérangés par ces assaillants où nous voulons remettre totalement la paix, que quelques foyers qui sont restés que la police continue à les ramasser pour totalement terminer ces assaillants. Voilà pourquoi nous ne cessons de remercier le général de la police du Kwilu», a-t-il déclaré.

Les éléments de la police ont débuté l’opération de pacification de cette partie du territoire de Bagata, où le conflit Teke et Yaka a été transposé en provenance du territoire de Kwamouth, dans la province de Maï-ndombe.

Patrick Matanga

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.