Kwilu : 27 présumés assaillants arrêtés à Bagata présentés à l’autorité provinciale

27 présumés assaillants, auteurs des atrocités dans le territoire de Bagata, ont été présentés ce lundi 23 janvier 2023 au vice-gouverneur de la province du Kwilu par la police à Bandundu.

Parmi ces assaillants, figurent deux femmes. Aucuns d’eux n’a été identifié comme appartenant à la tribu Yaka ou Teke. La majorité d’entre eux sont de la tribu Mbala.

Ces assaillants ont été arrêtés dans le secteur de la Wamba, territoire de Bagata par la police implantée dans la région. Ils sont poursuivis pour divers faits dont pillage, meurtre, assassinats, viols, vols, mutilation des cadavres et incendie des maisons aux villages Bukusu et Falio.

Le commissaire provincial de la police au Kwilu, le Général Kanold Kamana indique que ces assaillants ont été acheminés à Bandundu grâce à un hors-bord motorisé mis à la disposition de la PNC/Kwilu par la hiérarchie.

Le vice-gouverneur du Kwilu, Félicien Kiway s’est dit satisfait du travail abattu par la police.

«(…) on ne peut qu’encourager les éléments de la police pour ce travail fourni de la sécurisation de notre province et particulièrement le territoire de Bagata. Nous allons encore demander à la police de ne pas baisser les bras et nous allons remonter l’information à notre hiérarchie de toujours nous appuyer et la police pour que nous puissions davantage securiser la province», a-t-il déclaré.

Les opérations de retissage menées par la police, continuent dans cette partie du territoire de Bagata dans la province du Kwilu où le conflit dit «Teke et Yaka» débuté parti du territoire de Kwamouth dans la province de Maï-ndombe a été transposé.

Patrick Matanga