Kwilu-EPST : 4 inspecteurs et 3 chefs d’établissements suspendus pour «monnayage de contrôle des dossiers des finalistes»

Quatre (4) inspecteurs et trois (3) chefs d’établissements scolaires du secondaire de la province éducationnelle Kwilu1 sont suspendus pour «monayage de contrôle des dossiers des finalistes du secondaire.

Selon l’inspecteur principal provincial de la province éducationnelle Kwilu1 Kasonga Mudiay qui livre cette information, le contrôle des dossiers des finalistes du secondaire est une opération de routine gratuite et non payable. Les inspecteurs, dont un chef de pool et les chefs d’établissements qui se sont livrés à cet acte «d’antivaleur» ont été suspendus.

«(…) Nous avons suspendu 4 inspecteurs, un inspecteur chef de pool de Bagata 1 de l’enseignement secondaire bien sûr, trois inspecteurs itinérants. Nous avons suspendu aussi 3 chefs d’établissements. Le motif de ces suspensions, c’est le monayage du contrôle des dossiers des finalistes du secondaire», a-t-il fait savoir.

Pour lui, ces cadres de l’enseignement primaire, secondaire et technique sont allés outre les instructions du ministre Tonny Mwaba en cette matière et il y en a encore qui sont sous audition.

«Les instructions sont claires à ce sujet… et nous, nous appliquons à la lettre les instructions de son excellence, monsieur le ministre de l’EPST qui est de lutter contre les antivaleurs. Ceux qui ont été suspendus exigeaient pour certains 25.000fc par élève pour le contrôle de dossier censé être gratuit », a-t-il ajouté.

Ce cadre de l’EPST-Kwilu 1 a en outre appelé les inspecteurs, les gestionnaires et chefs d’établissements ainsi que tout acteur de l’éducation au niveau secondaire de cesser avec certaines pratiques ignobles pour l’intérêt supérieur de l’enfant.

Patrick Matanga