Kwilu : les autorités ordonnent l’abattage des éléphants et buffles qui agressent les habitants de Masimanimba

208
Deux d'éléphants retrouvés à Luozo (Kongo-Central). Ph. ICCN

Le ministre provincial de l’intérieur, Joachim Kumarer Niet, a instruit mercredi 24 mars les autorités du territoire de Masimanimba d’abattre les éléphants et buffles qui agressent les habitants.

Selon lui, ces animaux ravagent les champs et les étangs en empêchant la population à se rendre dans leurs champs.

Joachim Kumarer Niet assure que l’ordre a été donné aux autorités locales de pouvoir abattre ces animaux, afin de sécuriser la population :

« L’autorisation vient d’être donnée aux autorités locales pour abattre ces animaux féroces. Vous savez les buffles, les hippopotames ce sont des espèces protégées. Il faut un arrêté du gouverneur qui autorise leur abattage.  Comme c’est fait, maintenant, on va les abattre. Et quand vous abattez sans autorisation, c’est une infraction. »