Kwilu : Plus de 1.500 nouveaux déplacés enregistrés à Bandundu

Kwilu : Plus de 1.500 nouveaux déplacés enregistrés à Bandundu

Plus de 1.500 nouveaux déplacés ont été enregistrés dans la ville de Bandundu, chef-lieu de la province du Kwilu.

Cette nouvelle vague des déplacés provient des zones où les villages sont attaqués par des assaillants, principalement au territoire de Bagata.

Le directeur de cabinet du commissaire général en charge des actions humanitaires au Kwilu, Jérémie Bikiele qui livre cette information, indique que certains de ces déplacés sont dans le site du marché de Malebo où les conditions sont précaires et d’autres dans les maisons d’accueil.

«(…)Dans le site de malebo, nous avons un nombre total de 1850 déplacés qui sont là et leurs conditions ne sont pas suffisamment assurées parce qu’il y a eu un premier groupe qui était là, qui avait bénéficié de l’assistance du gouvernement central et qui sont partis. Le nouveau groupe est encore là et déclare avoir droit aussi aux frais de transport comme les autres», a-t-il déclaré.

Il a en outre plaidé pour une assistance consistante, car, pour lui, «l’assistance d’autre fois n’était que pour 500 ménages qui représentaient 2.350 individus déplacés et à cette époque là, il y avait près de 949 ménages qui n’avaient pas été appuyés. A ce jour, il ya près de 1500 ménages dans la ville de Bandundu », a-t-il ajouté.

Entre le 11 et le 23 novembre de l’année en cours, au moins 200 déplacés venus des villages attaqués ont été reçus à Bandundu.

Patrick Matanga