Lambert Mende sur l’entourage de Joseph Kabila: « Il y a des gens qui voulaient devenir des califes à la place du calife »

315

Au cours d’un entretien exclusif accordé à Yabisonews.cd, le député national Lambert Mende Omalanga n’a pas dissimulé de l’amertume qu’il a contre l’entourage de l’ancien président Joseph Kabila.

Pour Lambert Mende, Joseph Kabila lui-même serait sans reproche. Son seul péché est de s’être mal entouré.

« Il y a eu un problème avec l’entourage du président Joseph Kabila. Le président Joseph Kabila lui-même je n’ai pas grand chose à lui reprocher. Peut être la seule reproche à lui faire est de s’être mal entouré. Et moi j’étais victime de cet entourage à maintes reprises. J’en ai eu l’occasion d’en discuter avec lui » s’est-il indigné.

A en croire à ses dires, Lambert Mende n’est pas prêt à pardonner certaines personnes autour de Joseph Kabila pour lui avoir dérobé 9 députés nationaux à l’élection législative de 2018

« Je vous donne simplement une anecdote. Au cours de la dernière élection législative, mon regroupement politique s’en est sorti avec 17 députés. In fine, on m’a proclamé avec 8 députés à cause de cet entourage de Joseph Kabila. Il y avait donc un problème de casting dans cet entourage bien que j’en faisais parti. Cette situation a créé de l’amertume parce qu’il y a des gens qui voudraient devenir des califes à la place du calife. Le fait que le président Kabila ait laissé faire n’a pas porté chance à la structure dont il est porteur », a tancé le président du CCU.

A titre de rappel, Lambert Mende fut ministre de l’information et médias et porte-parole du gouvernement pendant 12 ans du régime de Joseph Kabila.

D’après lui, il ne trouve pas d’inconvénient d’avoir abandonné Joseph Kabila pour rejoindre Félix Tshisekedi dans l’Union sacrée de la nation, car il est issu de l’école de Etienne Tshisekedi, qui est l’école de la « culture des textes ».

Sandrine Fundi