La Cenco demande à Tshisekedi d’assurer “la transparence et l’inclusivité du processus électoral” (Déclaration)

Les évêques catholiques demandent au chef de l’Etat Félix Tshisekedi de “faire preuve d’ouverture afin d’assurer les parties prenantes de la transparence et de l’inclusivité du processus électoral”. Ils se sont exprimés ce lundi 29 novembre au cours d’une conférence de presse.

« Pour garantir le caractère apaisé du processus électoral, les évêques catholiques ont levé l’option de demander à qui de droit de faire preuve d’ouverture afin de rassurer toutes les parties prenantes de la transparence et de l’inclusivité du processus électoral », déclare le secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

L’abbé Donatien N’Shole a expliqué par la même occasion l’auto-suspension des évêques catholiques aux discussions liées à la désignation du président de la CENI.

La déclaration des évêques catholiques intervient après leur rencontre avec les chefs des institutions du pays et le Président Félix Tshisekedi.

Ramami