Lubero : Des ADF signalés en secteur des Bapere

C’est depuis mardi 11 juin 2024 que des combattants présumés de l’Allied Democratic Forces (ADF), ont traversé la rivière Biena pour s’installer en localité de Magogo dans le secteur des Bapere, à l’Ouest du territoire de Lubero (Nord-Kivu). L’alerte vient du Chef de ce secteur dans une note signée ce mercredi 12 Juin 2024.

La lettre de Macaire Sivikunula Mwendivwa est adressée aux autorités territoriales de Lubero et provinciales du Nord-Kivu ayant en leur charge la sécurité, la défense et l’ordre public. Dans cette correspondance, l’autorité signale que la localité de Magogo est dépourvue de Forces armées de République démocratique du Congo (FARDC) ayant qualité de faire face à l’ennemi.

« Mais, il y a des éléments présumés Mai-Mai de Union des Patriotes pour la Libération du Congo (UPLC) qui semblent faire la garde de cette localité », se désole le Chef des Bapere. Cette autorité appelle au renfort urgent des FARDC pour parer au pire et contenir l’avancée de l’ennemi afin qu’il n’atteigne pas les agglomérations où sont concentrés les déplacés de guerre.

Macaire Sivikunula Mwendivwa fait savoir que 5 mille personnes venant de toutes les directions ont trouvé refuge à Kambau, pour le moment. Il s’agit, selon lui, des femmes, des enfants, des personnes du troisième âge qui ont besoin de l’assistance multidimensionnelle.

L’alerte du Chef de secteur des Bapere intervient après que plusieurs villages du Sud-ouest du territoire de Beni ont enregistré un passage désastreux des rebelles présumés de l’ADF. Ici, une centaine de personnes a été massacrés et plusieurs biens ont été détruits, incendiés et pillés.

Visesa Louangel

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.