Lubumbashi : Les taxis moto envahissent le centre ville depuis la convocation à Kinshasa du maire ad intérim (constat)

90

Interdits d’accès dans le centre-ville de Lubumbashi depuis plusieurs mois sous peine d’incarcération avec paiement des lourdes amandes, les taxis moto pillulent de nouveau la zone interdite sans le moindre souci. Selon le constat de yabisonews.cd ce mardi 20 septembre 2022, les motards ont repris de plus belle, les activités de transport estimant que la convocation du maire ad intérim, Lauriane Kalombo Mwewa indique que la fin de la décision de l’autorité urbaine.

« Chaque chose a une fin dit-on. Le maire ad intérim Lauriane Kalombo Mwewa voulait faire du centre-ville son pays, oubliant qu’elle n’était là que pour un moment bien précis», a déclaré Julien Mombasa, motard contacté par yabisonews.

Et dans la foulée, le motard justifie le retour des motos dans le centre-ville de Lubumbashi par la saturation des activités de transport dans le quartier.

« Nous aimerions bien travailler dans le quartier mais il y a déjà assez de motos là-bas que nous passons des journées entières à travailler sans réunir le versement. Nous avons besoin d’argent pour nourrir nos familles et nous ne pouvons y parvenir qu’en étant au bon endroit », a-t-il fait savoir.

Notons que le maire ad intérim Lauriane Kalombo Mwewa est convoquée à Kinshasa pour l’affaire de la destruction d’une concession qui selon les informations parvenues à notre rédaction, appartiendrait à la SNCC mais spoliée par un particulier.

Joël Kakweyi