Lutte contre le terrorisme en RDC: fin de la mission de l’équipe des forces américaines d’opérations spéciales

189

Dans une note rendue public ce jeudi 9 septembre, l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Kinshasa annonce la fin de la mission en RDC de l’équipe des forces d’opérations spéciales.

Dans le cadre du partenariat privilégié pour la paix et la prospérité, conclu en avril 2019 par la RDC et les Etats-Unis, cette équipe a pu jauger pendant plusieurs semaines les capacités des FARDC à lutter contre le terrorisme et les gardiens des parcs à lutter contre le trafic illicite des espèces sauvages.

« Cette mission nous a permis de comprendre la capacité et la structure des forces armées congolaises et d’évaluer de quelle manière elles peuvent mieux exécuter leurs plans visant à poursuivre leur mission vitale de lutte contre le terrorisme », a déclaré le capitaine Markos Magana, chef d’équipe.

Et d’ajouter: « En outre, nous avons pu comprendre le rôle important que joue les gardiens de parcs de l’ICCN qui aident à couper une voie cruciale de ravitaillement utilisée par des personnes malveillantes dans l’Est de la RDC ».

Pour l’ambassadeur Mike Hammer, ces militaires américains ont pu comprendre ce dont les FARDC ont besoin pour mener à bout leur mission.

« Au cours de cette récente mission d’évaluation, l’équipe des forces spéciales a utilisé sa connaissance acquise en combattant Daesh à travers le monde pour aider les forces congolaises à estimer ce dont elles ont besoin pour mener avec succès des campagnes contre Daesh-RDC et les autres groupes armés (…) », a dit le diplomate.

Pour rappel, c’est depuis le 13 août dernier que ces marins américains étaient arrivés en RDC sur invitation du gouvernement congolais.

Sandrine Fundi