Lutte contre les ADF : Thomas Lubanga prêt à mener des actions sur terrain “pour aider Félix Tshisekedi”

Le président de l’Union des Patriotes Congolais ( UPC) Thomas Lubanga se dit prêt à mener des actions sur terrain “pour aider le Président Tshisekedi à  finir avec les forces du mal qui écument cette partie Est de la République”.
L’ancien chef rebelle a fait cette promesse le jeudi 18 novembre,  lors d’un échange qu’il a eu avec le chef de État, rapporte la cellule de communication de la Présidence.

A la tête du Task force pour la pacification, la réconciliation et le développement de l’Ituri, Thomas Lubanga compte donner un coup de pousse au chef de l’Etat sur la situation de l’insécurité dans l’Est.

” La situation sécuritaire de l’Ituri est catastrophique. Le Chef de l’État s’évertue pour juguler cette situation mais il a besoin d’une connaissance approfondie des réalités du terrain et surtout des subtilités locales”, a précisé le coordonnateur de la Task force.

D’après Thomas Lubanga, la Task force dont il est question est “un regroupement  composé de toutes les sensibilités sociales et ethniques de l’Ituri, est justement une réponse, mieux un élément essentiel pour ramener la paix et le développement de l’Ituri”.

En réaction à la réponse du chef de l’État, Thomas Lubanga a apprécié la disponibilité du Président Tshisekedi et son sens de l’écoute.

“Le Chef de l’État nous a accueilli à bras ouverts. Il a, par ailleurs, apprécié les idées avancées parmi lesquelles, l’organisation d’une série d’activités a côté de notre armée qui fournit des efforts considérables”, a-t-il dit.

Thomas Lubanga a saisi cette occasion pour lancer un appel à tous ceux qui sèment la terreur d’arrêter d’écrire l’histoire  de l’Ituri en lettres de sang. ” La violence et l’intolérance ne peuvent amener à quelque chose de bon. Réfléchissons plutôt sur ce qui peut nous amener à la paix et cette paix soit le rêve d’un chacun.” a-t-il conclu.

Cette audience intervient au lendemain de la rencontre du Président Tshisekedi avec les députés nationaux de deux provinces sur l’État de siège.

Ramami