Mandature de la RDC à la présidence de l’UA: “Le pays est sorti de son effacement sur l’échiquier international” (Ntumba Lwaba)

Le coordonnateur du panel chargé d’accompagner la mandature de la RDC à la présidence de l’Union africaine, Alphonse Ntumba Lwaba a animé une conférence de presse conjointement avec le ministre de la communication et médias le mercredi 20 octobre 2021. Il était essentiellement question de faire le bilan à mi-parcours de l’ascension de Félix Tshisekedi à la présidence de cette institution panafricaine.
 
A ce jour, à en croire Ntumba Lwaba, le bilan de mi-mandat de Félix Tshisekedi à la présidence de l’Union africaine est positif.

Il a sorti la RDC de son effacement sur l’échiquier international. Le pays souffrait de l’éclipse. Depuis 1967, année de l’inauguration de la Cité de l’OUA et de l’Echangeur, maintenant le pays a une grande visibilité sur la scène internationale, sur l’échiquier mondial. On doit être fier. On commence à parler de la RDC en bien, alors qu’elle était toujours méprisée“, a-t-il déclaré.

En outre, plusieurs axes auréolent déjà le mandat du chef de l’Etat à la tête de l’organisation continentale, notamment l’entrepreneuriat des jeunes, l’autonomisation de la femme et l’acceptation du projet Grand Inga par toute l’Afrique.

Pour lui, Félix Tshisekedi qui a placé sa mandature à la présidence de l’Union africaine  sous la vision spécifique qu’est “l’Afrique que nous voulons,  une Afrique au service des peuples”, a su donner une nouvelle dynamique à la coordination entre la présidence en exercice, la commission et également les communautés économiques régionales.

Il convient de rappeler que le mandat de Félix Tshisekedi à la présidence de l’Union africaine court de février 2021 à février 2022.

Dostin Eugène Luange