Marche de l’ECIDE : Plusieurs militants dispersés et un dispositif sécuritaire renforcé aux alentours de l’aéroport international de N’djili

Plusieurs militants de l’ECIDÉ ont été dispersés, ce dimanche 13 novembre 2022 par la Police Nationale Congolaise (PNC) devant l’aéroport international de N’djili et ses alentours.

Ces militants du parti cher à Martin Fayulu étaient venus accueillir leur leader qui revient d’une tournée aux Amériques et prendre part à la marche de leur parti prévue ce dimanche 13 novembre de l’aéroport international de N’djili vers l’espace échangeur.

Pour barrer la route aux militants de l’ECIDÉ déterminés à marcher ce jour, la police nationale congolaise a déployé ses troupes et son équipement devant l’aéroport international de N’djili et ses alentours.

Deux tanks d’eau chaude placé systématiquement à la sortie principal de l’aéroport, des jeeps à l’entrée Mikondo, Quartier 3 et Pascal, plusieurs éléments de la police sont aussi remarquables le long du boulevard. Jusqu’à présent (13 heures 30′), les militants se sont réfugiés dans des avenues en attendant l’arrivée de Martin Fayulu.

Pour rappel, le parti politique de l’opposant Martin Fayulu avait projeté une marche ce dimanche 13 novembre à l’occasion du retour de son leader. Celle-ci devait partir de l’aéroport international de N’djili jusqu’à l’espace échangeur pour condamner l’agression rwandaise et exiger l’expulsion de l’ambassadeur ougandais du sol congolais.

Cependant l’hôtel de Ville de Kinshasa a, dans une correspondance adressée aux responsables de l’ECIDÉ exprimé sa désapprobation face à cette activité. Pour lui, les itinéraires choisis font partie des zones neutres où ne peuvent s’organiser des manifestations publiques.

Mardochée kanku