Marche du Bloc patriotique : la Police recourt aux gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants qui se dirigent vers le palais du peuple

La Police a fait usage des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants qui se dirigeaient vers le Palais du peuple après avoir trouvé le stade Tata Raphaël fermé.

Un des officiers de la police déclare qu’il n’est pas indiqué que les manifestants de la marche du Bloc patriotique rejoignent le Palais du peuple.

Pour rappel, arrivée au stade Tata Raphaël lieu indiqué pour la chute de la marche, la population présente a décidé de changer l’itinéraire dressé par l’hôtel de ville de Kinshasa. Elle a résolu  d’aller au Palais du peuple alors qu’aucun mot d’ordre allant dans ce sens n’a été donné par les organisateurs.

Ramami