Martin Fayulu à propos du meurtre de l’étudiant de l’Unikin: « Cela témoigne de l’absence de l’Etat de droit »

248

Après le meurtre de Honoré Shama le samedi 24 juillet et la manifestation des étudiants de l’université de Kinshasa le lundi 26 juillet, plusieurs personnalités ont réagi pour dénoncer cette perte en vie humaine orchestrée par un policier.

D’après Martin Fayulu, l’état de droit promis pompeusement par le pouvoir en place n’est que chimère.

« Sincères condoléances à la famille de l’étudiant Honoré Shama Kwete et à tous les étudiants de l’Unikin. Je condamne fermement l’acte barbare du policier incivique ayant conduit à son assassinat. Cela témoigne de l’absence de l’Etat de droit. Colère compréhensible des étudiants », dit-il sur son compte twitter.

Selon un communiqué de la police nationale congolaise publié le dimanche 25 juillet, le policier auteur de l’assassinat de Honoré Shama est en caval, abandonnant arme et tenue. Certains de ses collègues présents lors de l’événement sont déjà aux arrêts.

Sandrine Fundi