Masimanimba – Probable report des élections: La société civile invite la CENI à respecter son calendrier réaménagé

La société civile du territoire de Masimanimba, dans la province du Kwilu invite la commission électorale nationale indépendante à respecter son calendrier réaménagé relatif aux élections législatives nationales et provinciales prévues le 12 juillet prochain.

A un mois de ces scrutins, la société civile locale s’inquiète de la non tenue de certaines opérations prévues pourtant le mois dernier dans le calendrier réaménagé. Il ya par exemple, les opérations d’harmonisation, la formation et le déploiement des formateurs électoraux territoriaux prévues le 24 mai dernier, qui n’ont pas eu lieu.

Même chose pour l’opération de formation des chefs de centre de vote, des techniciens informatiques de centre de vote et des présidents formateurs qui devraient avoir lieu du 22 au 28 mai 2024 et le déploiement des chefs de centre de vote, les techniciens informatiques des centres de vote et les présidents de formation qui devrait avoir lieu du 29 mai au 3 juin, n’ont pas été faits.

D’où, la société civile s’interroge sur la tenue ou non de ces scrutins dans cette partie de la province du Kwilu.

“Chaque jour qui passe, nous ne cessons de consulter le calendrier réaménagé de la CENI au sujet des élections à Masimanimba, mais jusqu’à présent, les acteurs nommés par le président Denis Kadima ne sont pas arrivés à Masimanimba. C’est pourquoi nous disons qu’il y a un problème sur le plan technique, c’est-à-dire des opérations électorales qui sont censées être gérées par le personnel administratif, actuellement non disponible sur le terrain”, déclare Emmanuel Nakahosa, secrétaire de la société civile de Masimanimba.

A lui de poursuivre: “la nécessité est de pouvoir permettre à la gestion de l’organisation matérielle des opérations électorales à Masimanimba de se réaliser normalement, soit par un personnel administratif permanent ou encore temporaire, jusqu’à l’organisation du vote, le but majeur de cette démarche étant de permettre aux citoyens de Masimanimba d’être représentés”, a-t-il ajouté.

Rappelons que conformément à son calendrier réaménagé, les élections législatives nationales et provinciales sont prévues le 12 juillet 2024 au territoire de Masimanimba. Ces élections étaient alors annulées par la centrale électorale pour fraude, corruption et vandalisme du matériel de la CENI.

Patrick Isebey

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.