Massacre de Kishishe par le M23: Le Gouvernement promet de voir le Procureur de la CPI pour demander une enquête

Le Gouvernement de la RDC promet de voir le Procureur de la Cour pénale internationale (CPI) pour demander une enquête sur le massacre des civils à Kishishe dans la province du Nord-Kivu. Atrocités commises par le M23.

Au cours du briefing hebdomadaire de ce lundi 5 décembre, le ministre de la Communication et Médias a fait savoir que le ministre d’État en charge de la justice se trouve en ce moment à la Haye.

Patrick Muyaya a déclaré devant la presse que “Rose Mutombo va voir le Procureur de la CPI pour demander une enquête sur le massacre de Kishishe”.

Le gouvernement a décrété trois jours de deuil national sur toute l’étendue du territoire de la RDC dès ce samedi 3 décembre, à la suite de la mort d’au moins 60 civils, dans une série des tueries attribuées au M23 à Kishishe dans le groupement Bambo, au territoire de Rutshuru. Durant cette période de deuil, les drapeaux seront en berne dans tout le pays.

Cette décision a été annoncée par le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya, à l’issue de la réunion du conseil des ministres de ce vendredi 2 décembre.

Au cours de cette réunion, le Président de la République, Felix Tshisekedi a demandé à la ministre de la Justice et Garde des sceaux “d’ouvrir sans délai une enquête au niveau interne et en même temps d’œuvrer en faveur d’une enquête internationale pour faire la lumière sur ces crimes de guerre commis par ces barbares”, a declaré Patrick Muyaya.

Ramami