Min. formation professionnelle : L’IGF dénonce une tentative de détournement de plus d’un million  de dollars

307

Dans une correspondance du 09 août adressée à la ministre de la formation professionnelle et métier, l’inspection générale des finances dénonce une tentative de détournement des fonds publics mis à la disposition de ce ministère pour son fonctionnement.

D’après Jules Alingete, chef de service de l’inspection générale des finances, le contrôle en cours effectué par les inspecteurs des finances révèle un retrait des fonds par le conseiller du ministre sans en avoir qualité.

« Il me revient du contrôle en cours de vos services que votre ministère a reçu du trésor public pour son fonctionnement en date des 12 et 13 juillet, respectivement 778,735 USD et 750,322,200 CDF », précise la correspondance.

Et de poursuivre: « tous ces fonds ont été mis à la disposition du bureau comptable public principal affecté à votre cabinet, ont été aussitôt entièrement retirés par votre conseiller financier sur base d’une simple décharge sans aucun motif valable. Ce qui constitue une tentative de détournement des deniers publics dans le chef de votre conseiller ».

Ainsi, Jules Alingete prévient la ministre Antoinette Kipulu que toute personne qui s’arroge les prérogatives qui ne sont pas siennes est « réputée comptable de fait, et est passible des sanctions pénales ou administratives en cas de manquement ».

Par conséquent, l’IGF ordonne que ces fonds soient restitués au comptable public affecté dans ce ministère.

« (…)Je vous recommande de faire restituer auprès du comptable public principal code 0815, l’ensemble des fonds reçus et de vous conformer à la loi quant à leur utilisation », demande Jules Alingete.

Notons que Jules Alingete a ordonné aux inspecteurs des finances qui ont découvert cette tentative de détournement dans ce mimistère d’y faire respecter les dispositions légales « sans faille » sur l’affectation des fonds publics.

Roger Mutambayi