Mines : Avec ses 6 000 travailleurs, Kibali se réjouit de participer à la création d’une classe moyenne en RDC

Marc Bristow était en conférence de presse le mercredi 20 mars 2024 à Durba dans la province du Haut – Uèlé.

Devant les médias mais surtout les représentants de la communauté locale, le président directeur général de Barrick, maison mère de Kibali Gold Mines s’est réjouit de constater qu’après plus de 10 ans d’investissement, la transformation économique est au rendez-vous dans cette partie de la RDC.

Autre motif de satisfaction pour cette société minière, c’est la création d’une classe moyenne qui, à ses yeux, vaut plus que celle de quelques millionnaires.

 » La plupart de ceux qui ont des marchés dans la sous-traitance peuvent être compter dans la catégorie des millionnaires. Mais le plus important pour moi, ce sont les 6 000 travailleurs de Kibali qui constituent la classe moyenne « , explique Marc Bristow.

En marge de cette conférence de presse, le n°1 de Barrick est aussi revenu sur l’apport de Kibali en terme de taxes tant au niveau national que provincial estimé actuellement à plus 1.4 milliards USD.

Bristow a aussi présenté les réalisations de son entreprise en faveur des communautés locales par le biais, soit du cahier de charges, soit de la dotation de 0,3 % de Kibali. Il s’ agit notamment de la construction des écoles, des centres de santé, des centrales hydroélectriques pour ne citer que ceux-là.

 

Élysée Odia