Mini sommet de Luanda : “Si le M23 refuse de se désengager et libérer tous les territoires qu’il occupe, la force de l’EAC fera usage de la force” (Communiqué final)

Mini sommet de Luanda :

“Si le M23 refuse de se désengager et libérer tous les territoires qu’il occupe actuellement, les chefs d’État de la Communauté des États d’Afrique de l’Est (EAC) instruiront la force régionale à faire usage de force pour les pousser à se soumettre”, peut-on lire dans le communiqué final du mini sommet de Luanda.

Selon le mini sommet de Luanda, la force de l’EAC va poursuivre le déploiement intégral de sa force régionale. Ceci, “conformément aux prescrits du Processus de Nairobi et au rapport de la réunion des Chefs d’État-Major de l’EAC tenue à Bujumbura, le 8 novembre 2022”.

Les participants au sommet de Luanda se sont également convenus de la création des conditions par la force de l’EAC en vue de l’occupation des zones actuellement sous contrôle du M23.

Ramami