Nord-Kivu: 9 officiers supérieurs des FARDC arrêtés  pour détournement

246

Le porte-parole de l’inspection générale des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), le major Gerry Gbelo, a fait savoir ce mardi 3 août que neuf officiers supérieurs de l’armée, soupçonnés de détournement des fonds alloués aux opérations militaires au Nord-Kivu et en Ituri, ont été arrêtés et mis à la disposition de la justice militaire.

Ces officiers proviennent de plusieurs unités de l’armée engagés dans les opérations militaires contre les groupes armés, a indiqué la même source.

« Sur instruction du commandant suprême, qui avait mis des fonds publics à la disposition des forces armées pour l’accomplissement des leurs missions régaliennes, alors il s’est avéré qu’il y avait des magouilles. En bref, le résultat, il y a neuf officiers supérieurs qui sont impliqués dans les détournements des fonds publics. Et ils sont mis à la disposition de la justice à l’auditorat militaire. A Beni, il y avait 6 et à Bunia il y avait 3 » a déclaré le porte-parole de l’inspection générale des FARDC.

Le major Garry Gbelo, a fait cette déclaration à l’issue de la réunion entre le gouverneur de province, le lieutenant-général Constant Ndima, et l’inspecteur général des FARDC, général Amisi Kumba, et sa délégation.

Il sied de signaler que parmi les officiers incriminés figurent au moins quatre lieutenant-colonels.

L’inspecteur général des FARDC, le général Amisi Kumba, dit « Tango Four » a séjourné pendant une semaine à l’Est du pays. Il était à la tête d’une délégation pour une mission d’audit financier des opérations militaires.

Cette délégation a regagné Kinshasa le merdi 3 juillet.

Landry Kamango