Nord-Kivu : Kinyandonyi se vide de ses habitants après de nouveaux combats entre M23 et Wazalendu

La localité de Kinyandonyi, une dizaine de kilomètres au nord-est de Kiwanja sur la route Ishasha, se vide à nouveau de ses habitants depuis dimanche 22 octobre 2023. Ils affluent dans la cité de Kiwanja dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Certains arrivent à moto et d’autres en pied avec des biens de ménage. Ils fuient de nouveaux affrontements entre les soldats du M23 et des combattants d’un groupe d’autodéfense. Les affrontements ont fait des blessés et des maisons endommagées.

« La situation est très mauvaise. On fait des tirs qui détruisent des maisons et des civils blessés l’un au 9e kilomètre et l’autre au 10eme kilomètre. L’un a été touché d’une balle au niveau du bassin et l’autre a été victime des éclats d’une bombe qui l’ont blessé à différents niveaux. Il est dans un état critique, on peut même apprendre qu’il est mort. D’autres disent que la situation de Kinyandonyi se détériore davantage et ils souhaitent aller habiter ailleurs. On a aussi tiré dans des maisons des civils, on a vu des bombes chuter sur une maison et exploser sur une autre renversant des murs. D’autres bombes ont chuté dans des eaux stagnantes et n’ont pas explosé », explique un habitant de Kinyandonyi que nous avons joint au téléphone.

Les deux blessés ont été acheminés à l’Hôpital de référence de Rutshuru. Une autre source renseigne qu’un habitant a trouvé la mort à Nkwenda, un village voisin de Kinyandonyi. Un obus a explosé une maison faisant trois blessés, une femme et ses deux enfants. Ils ont été acheminés à Kiseguro pour les soins avant leur transfèrement à l’Hôpital de Nyamilima, en groupement de Binza.

Pendant ce temps, d’autres déplacés fuyant des affrontements entre le M23 et les éléments d’un groupe d’autodéfense en groupement de Tongo, sont arrivé à Kiwanja le matin de dimanche. Ils sont des hommes, des femmes et des enfants. Certains traînaient derrière eux quelques têtes de chèvres et juste quelques vêtements. Ils affirment avoir fui toute la journée de samedi durant avant d’arriver à Mabenga.

Visesa Louangel

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.