Nord-Kivu : La Monusco condamne l’attaque «inacceptable» du M23 sur les localités de Kiwanja et Rutshuru

Dans un twitte posté ce dimanche 30 octobre, la Monusco dit condamner l’offensive “inacceptable” du M23 contre les populations civiles dans les localités de Kiwanja et Rutshuru.

En outre, la mission onusienne condamne la persistance des messages de haine et incitatifs à la violence dans un contexte sécuritaire tendue au Nord-Kivu. Pour elle, ces messages peuvent mener à des attaques contre les civils en raison de leur identité et exacerber les tensions.

A cet effet, la Monusco invite les autorités congolaises, les leaders communautaires ainsi que les membres de la société civile à sensibiliser la population de cesser les messages de haine et d’incitation à la violence.

Par ailleurs, la Monusco exhorte la population congolaise à continuer de maintenir la cohésion nationale nécessaire pour ainsi éviter de tomber dans les pièges du M23 qui, d’après elle, cherche à légitimer son action.

D’après plusieurs sources, la localité de Kiwanja situé dans le territoire de Rutshuru centre aurait été passé sous contrôle des terroristes du M23 le samedi 29 octobre, après plusieurs jours des combats entre l’armée et ces terroristes.

Chris Kalu