Nord-Kivu : La Police interpelle 20 personnes lors d’un bouclage à Butembo

Le Commandant de la Police Nationale Congolaise (PNC), commissariat urbain de Butembo (Nord-Kivu) annonce l’interpellation de 20 personnes à Furu, Mihake et Kangothe. C’était au cours du bouclage effectué dans ces entités au Nord de la ville, l’avant midi de ce mercredi.

Devant la presse, le Commissaire supérieur Principal Polo Ngoma Di-Ntoto Jean Paul explique que les personnes arrêtées ont été ciblées.

« Toutes ces 20 personnes sont sous interrogatoire. Ce sont des gens qu’on remarque souvent avec des armes par ci par là. Bien que ces gens aient été arrêtés sans armes, mais on les voit avec des armes. C’est question que ces gens-là passent aux aveux, soit qu’ils arrivent à nous dire la vérité », a noté le commandant de la Police à Butembo.

Au même moment, le colonel Polo Ngoma accuse quelques jeunes de Furu, Mukalangirwa, Rwamiso, Mihake, Kangothe et ailleurs d’avoir organisé une milice en mèche avec le leader Mai-Mai Baraka pour déstabiliser la ville.

« Butembo n’est pas insécurisée par des gens qui viennent de loin. C’est par quelques enfants qui habitent le Nord de Butembo. Je sais très bien que ces gens habitent Furu, Mihake, Mukalangirwa. Ce sont ces gens qui sillonnent la ville de Butembo, en complicité avec Baraka. Moi j’ai déjà demandé aux gens-là de déposer les armes et de se faire enrôler dans l’armée », a-t-il lancé.

Ces jeunes sont interpelés alors que Butembo fait face à une criminalité urbaine sans nom. Samedi 26 novembre dernier, au moins 5 personnes ont péri lors d’une incursion des présumés Mai-Mai à la résidence d’un officier de l’armée dans la commune de Kimemi.

Visesa Louangel

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.