Nord-Kivu : La Société civile alerte sur la « misère » des déplacés à Beni

Les récentes tueries attribuées aux combattants d’Allied Democratic Forces (ADF) ont provoqué un déplacement des populations civiles vers des entités jugées calmes dans le territoire de Beni, province du Nord-Kivu, dans l’Est de la population.

Ces déplacés restent basés à Eringeti, Oicha, Mbau, Mavivi, Mangina, Mabalako, Bulongo, Kasindi et en ville de Beni.

Parmi ces infortunés, les uns sont assistés et les autres croupissent dans la « misère », révèle le Président de la Société civile locale. Omar Kalisya plaide pour l’assistance de tous les déplacés pour éviter le pire.

« Dans le territoire de Beni, il y a un problème trop dangereux ; le problème des déplacés. Les assistances semblent être centrées sur une seule contrée. Mais, nous voulons que ça soit généralisé”, a-t-il dit.

Cet acteur des forces vives insiste que, le Gouvernement congolais et les humanitaires doivent vite intervenir. Selon la Société civile du territoire de Beni, des dizaines de civils ont été tués aux côtés de plusieurs biens pillés et incendiés, lors des attaques attribuées aux ADF. Cela depuis le début du mois de janvier 2024.

Fabrice Ngima

Partager

Votre marque mérite une visibilité

Mettre votre publicité ici (365 x 270 px)
Derniers articles
Catégories

Restez connecté

Rejoignez notre newsletters pour être informé de toutes nos publications.